• Recensere
  • Saint Bernard de Clairvaux

    Saint Bernard de Clairvaux.jpg

    Citationes

    « Il n'y a pas de loi qui défende au chrétien de frapper du glaive. L'Évangile recommande aux soldats la modération et la justice, mais il ne dit pas : "jetez vos armes et renoncer à la milicia (l'armée). Ce qui est défendu, c'est la guerre inique… Les Templiers sont les soldats du Christ, ils peuvent combattre les combats du Seigneur Dieu, ils le peuvent en toute sécurité… Ce n'est pas sans raison que le Templier, moine et soldat, porte un glaive ; il est le ministre de Dieu pour le châtiment des méchants et l'exaltation des bons.

    Quand il tue un malfaiteur, il est pas homicide mais malicide, et il faut voir en lui le vengeur qui est au service du Christ et le défendeur du peuple chrétien.

    La mort des méchants fait sa gloire… La mort du templier est triomphante car elle l'introduit au séjour des récompenses éternelles. Si mourir en Dieu est un heureux sort, combien n'est-il pas plus heureux encore de mourir pour Dieu ? »

    « Repoussez donc sans crainte ces nations qui ne respirent que la guerre, taillez en pièces ceux qui jettent la terreur parmi nous, massacrez loin des murs de la cité du Seigneur, tous ces hommes qui commettent l’iniquité et qui brûlent du désir de s’emparer des inestimables trésors du peuple chrétien qui reposent dans les murs de Jérusalem, de profaner nos saints mystères et de se rendre maîtres du sanctuaire de Dieu. Que la doublé épée des chrétiens soit tirée sur la tête de nos ennemis, pour détruire tout ce qui s’élève contre la science de Dieu, c’est-à-dire contre la foi des chrétiens, afin que les infidèles ne puissent dire un jour : Où donc est leur Dieu ? »

    "The road to hell is paved with good intentions."

    « L'enfer est pavé de bonnes intentions. »

    « Le monde devra reconnaître qu'il vaut mieux mettre sa confiance en Dieu qu'en nos princes. »

    « Fuyez et sauvez vos âmes... Vous trouverez bien plus dans les forêts que dans vos livres... Les arbres et les pierres vous enseigneront bien plus et bien mieux que les maîtres. » ou « Tu trouveras quelque chose de plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les pierres t'enseigneront ce qu'aucun maître ne te dira. »

    « N’oubliez jamais cet oracle que nous vivions ou que nous mourrions, nous appartenons au Seigneur. Quelle gloire pour vous de sortir de la mêlée tous couverts de lauriers. Mais quelle joie plus grande pour vous est celle de gagner sur le champ de bataille une couronne immortelle… O condition fortunée, où se peut affronter la mort sans crainte, même la désirer avec impatience et le recevoir d’un coeur ferme ! »


    Logo.jpg