• Recensere
  • Maurice Allais

    Maurice Allais.jpg

    Citationes

    « Fondamentalement, le mécanisme du crédit aboutit à une création de moyens de paiements ex nihilo [à partir de rien], car le détenteur d’un dépôt auprès d’une banque le considère comme une encaisse disponible, alors que, dans le même temps, la banque a prêté la plus grande partie de ce dépôt, qui, redéposée ou non dans une banque, est considérée comme une encaisse disponible par son récipiendaire. À chaque opération de crédit, il y a ainsi duplication monétaire. Au total, le mécanisme de crédit aboutit à une création de monnaie ex nihilo par de simples jeux d’écritures. »

    — Maurice Allais, La Crise mondiale d’aujourd’hui (1999), éd. Clément Juglar, 1999, p. 63


    « En fait, sans aucune exagération, le mécanisme actuel de la création de monnaie par le crédit est certainement le “cancer” qui ronge irrémédiablement les économies de marchés de propriété privée. »

    — Maurice Allais, La Crise mondiale d’aujourd’hui (1999), éd. Clément Juglar, 1999, p. 74


    « Il est aujourd’hui pour le moins paradoxal de constater que, pendant des siècles, l’Ancien Régime avait préservé jalousement le droit de l’État de battre monnaie, et le privilège exclusif d’en garder le bénéfice, la république démocratique a abandonné pour une grande part ce droit et ce privilège à des intérêts privés. »

    — Maurice Allais, L’Impôt sur le capital et la réforme monétaire (1977), éd. Hermann, 1977, p. 


    Bibliographia

    I-Moyenne-29334-la-mondialisation-la-destruction-des-emplois-et-de-la-croissance-l-evidence-empirique.net.jpg I-Moyenne-29338-nouveaux-combats-pour-l-europe-1995-2002--un-aveuglement-suicidaire.net.jpg