• Recensere
  • Saint Bernard de Clairvaux

    Saint Bernard de Clairvaux.jpg

    Citationes

    « Repoussez donc sans crainte ces nations qui ne respirent que la guerre, taillez en pièces ceux qui jettent la terreur parmi nous, massacrez loin des murs de la cité du Seigneur, tous ces hommes qui commettent l’iniquité et qui brûlent du désir de s’emparer des inestimables trésors du peuple chrétien qui reposent dans les murs de Jérusalem, de profaner nos saints mystères et de se rendre maîtres du sanctuaire de Dieu. Que la doublé épée des chrétiens soit tirée sur la tête de nos ennemis, pour détruire tout ce qui s’élève contre la science de Dieu, c’est-à-dire contre la foi des chrétiens, afin que les infidèles ne puissent dire un jour : Où donc est leur Dieu ? »

    — Saint Bernard de Clairvaux, « Éloge de la nouvelle chevalerie » (1130-1136), dans Œuvres complètes, trad. Abbé Charpentier, éd. Louis Vivès, 1866, vol. 2, p. 314


    « Quelle gloire pour ceux qui reviennent victorieux du combat, mais quel bonheur pour ceux qui y trouvent le martyre ! Réjouissez-vous, généreux athlètes, si vous survivez à votre victoire dans le Seigneur, mais que votre joie et votre allégresse soient doubles si la mort vous unit à lui : sans doute votre vie est utile et votre victoire glorieuse ; mais c’est avec raison qu’on leur préfère une sainte mort ; car s’il est vrai que ceux qui meurent dans le Seigneur sont bienheureux, combien plus heureux encore sont ceux qui meurent pour le Seigneur ? »

    — Saint Bernard de Clairvaux, « Éloge de la nouvelle chevalerie » (1130-1136), dans Œuvres complètes, trad. Abbé Charpentier, éd. Louis Vivès, 1866, vol. 2, p. 311
    Saint Bernard de Clairvaux 2.jpg

    Bibliographia

    I-Moyenne-26099-introduction-generale-aux-oeuvres-completes--histoire-mentalites-spiritualite.net.jpg I-Moyenne-26042-eloge-de-la-nouvelle-chevalerie-et-vie-de-st-malachie.net.jpg